Bénédiction de la Mer : Les petites mains gardiennes du temple

La prochaine bénédiction de la mer à Port-en-Bessin, aura lieu les 10 et 11 août 2013 : fête religieuse des marins et des bateaux, à laquelle sont profondément attachés les portais de génération en génération.

A cette occasion, en l’espace d’une nuit, une partie des rues de la ville et des bateaux se parent d’une multitude de fleurs en papier crépon aux couleurs de la Vierge Marie, en bleu et blanc, ou assorties aux couleurs de chaque bateau. Une procession se tient jusqu’à la Vierge des feux par la rue du Phare.

Fabrication des roses de La Bénédiction de la Mer de Port en Bessin, Club des Roses 2 oct 2012, Crédit-Photo : Les Filles du Bord de Mer

Ce sont des centaines de milliers de fleurs qui doivent ainsi être fabriquées et stockées prudemment sans être aplaties et au dernier moment collées sur des sujets en bois peint ou encordées. Mine de rien, cette partie de l’organisation de la bénédiction est une tâche de longue haleine, qui mobilise les uns et les autres (équipe municipale, équipage de bateaux, riverains, équipe paroissiale…) très en amont, depuis l’appel d’offre pour l’achat du papier crépon, la découpe du papier et du fil de fer, le montage, le stockage de très nombreux cartons, le collage, l’encordage…

Cela peut sembler désuet et pourtant il n’y a pas de mystère ni de miracle, ni d’import chinois ! Si on veut faire perdurer la tradition, il faut bien des gens impliqués, disponibles et volontaires pendant plus de 12 mois d’affilée pour fabriquer une à une ces centaines de milliers de petites fleurs éphémères… Et cela se répète à chaque Bénédiction.

Voici donc le Club des Roses, ces femmes  (et un homme en ce mardi 2 octobre, l’article sera rédigé au féminin pluriel, qu’il nous pardonne !) qui se réuniront de Septembre jusqu’au tout dernier jour des préparatifs, à raison d’une ou deux après-midi par semaine dans la salle des fêtes de Port en Bessin. Autour de la grande table, elles s’activent, inlassablement et d’instinct, l’une aux ciseaux, l’autre au pliage du papier ou à la découpe du fil de fer (le laiton). Et pendant des heures, tout en chantonnant des airs d’antan, en papotant (patois portais de mise !!), en s’interpellant, leurs petites mains toujours agiles malgré les années façonnent de nouvelles fleurs. Au fil des heures, on voit les tas grandir, on est récompensé par la mise en carton puis la pause goûter, et à nouveau on recommence…

Bien sûr, beaucoup d’autres portais (et habitants des environs) de tous âges  réaliseront des fleurs chez eux ou sur un autre lieu, participeront chacun à leur manière et selon leurs disponibilités ou prendront en main la décoration de leur rue. Soyons tout de même réalistes : il y en a de moins en moins par édition !

Bien sûr, dans toutes les villes et villages de France et de Navarre, des clubs de ce type existent.

Mais on ne peut que saluer ces femmes portaises, tenaces et motivées, gardiennes du temple portais et de ses traditions ! Si la fête est belle, elles y sont pour beaucoup !

Petite annonce : Le club des Roses recherche le prêt d’ un mannequin vitrine pour la procession de la Vierge Marie.

+ d’infos ? Toutes les bonnes volontés sont accueillies, pourvu que le travail et le stockage soient réalisés avec soin. Envie de donner un coup de main, même ponctuel?

  • Club des Roses, sur adhésion, le mardi après-midi à la salle des fêtes de Port en Bessin (près de la Tour Vauban). Contactez la Présidente Marie-Christine Lecornu (femme de patron-pêcheur, vous pouvez aussi la retrouver le matin sous la halle aux poissons à l’étal du bateau Le Norvégien). « Le Club des Roses » est aussi un club d’activités culturelles et artistiques (peinture, broderie,…) le jeudi, tandis que « L’automne Portais » est un club d’activités ludiques (jeux de société,…) le mercredi.