EXPOS PHOTOS – 25ème édition du Prix Bayeux Calvados-Normandie des correspondants de guerre

EXPOS PHOTOS jusqu’au 4/11- Le Prix Bayeux Calvados-Normandie des correspondants de guerre, un évènement majeur, attendu et nécessaire, chaque année à Bayeux (10 km de Port-en-Bessin).

C’est quoi ? Première ville libérée de France en 1944, la Ville de Bayeux a lancé en 1994, dans le cadre du cinquantième anniversaire du Débarquement en Normandie, cet événement international annuel. Il consiste en la remise d’un Prix prestigieux à des journalistes du monde entier et concerne les quatre catégories de médias : presse écrite, radio, télévision et photographie. Au-delà de la remise de trophées, le Prix Bayeux Calvados-Normandie des correspondants de guerre propose une semaine riche d’échanges, de rencontres, de débats avec le public pour prendre le temps de mieux comprendre l’actualité internationale.
Les expos photos de la 25ème édition sont disséminées dans plusieurs lieux emblématiques de la ville, musées, jardins et sont visibles pour la plupart au moins jusqu’au 4 novembre 2018. 

 

Capture_d_e_cran_2018-09-06_a_17.14.34-747e4

 

+ infos, programme et source : http://www.prixbayeux.org

Image

21 ème édition du Prix Bayeux-Calvados, Rencontres des correspondants de guerre

EXPOS PHOTOS – A venir du 6 au 14 octobre 2014 à Bayeux : 21 ème édition du Prix Bayeux-Calvados, Rencontres des correspondants de guerre.
Dans notre région qui fête chaque année la liberté retrouvée, ce rendez-vous rappelle à quel point la liberté de la presse et l’engagement quotidien des journalistes, hier, aujourd’hui et demain, nous est des plus précieux. Les expos photos qui jalonneront Bayeux offrent toujours des regards forts, graves, humains sur des circonstances le plus souvent… inhumaines. Et parfois aussi une lueur bienvenue d’espoir, de solidarité, de joie et même d’ironie sur nous-mêmes…

Le programme 2014 : http://www.prixbayeux.org/

Affiche-Prix-Bayeux-2014

« Témoigner à tout prix. Raconter. Encore et encore. Sans relâche. Faire savoir, c’est l’unique objectif des correspondants de guerre. Au milieu du flot d’images qui ont fait l’Histoire de ces derniers mois, l’exécution barbare du reporter américain James Foley a choqué le monde entier, et nous rappelle à tous, s’il en était besoin, cette triste réalité : en Ukraine, en Centrafrique, en Syrie, en Afghanistan, en Irak, à Gaza, la mission des journalistes est de plus en plus dangereuse, et le tribut à payer pour nous informer, est de plus en plus lourd. Cet engagement des reporters, de ces femmes et ces hommes de terrain, le Prix Bayeux-Calvados est là pour le saluer. » (source www.prixbayeux.org)